La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes

Guildes de roleplay intégral (RPvE) @ KirinTor
 
AccueilCodexS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alladaraï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajaxandriel
Haut-examinateur
Haut-examinateur
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 30
Localisation : Ruines de Lune-d'Argent

MessageSujet: Alladaraï   Sam 10 Juin - 2:47


Généralités


Nom officiel : Les Alladaraï

Race représentée : Draeneï, Erédar

Représentation au Conseil suprême : Tahajmul d'Argus

Type de faction :
Confrérie érédar née de l'exil d'Argus, originellement pacifiste (Draenor) puis ralliée à Illidan (Outreterre et Azeroth).

Objectifs de la faction :
Perpétuer l'héritage d'Argus, ainsi que la richesse culturelle des Draeneï.
Promouvoir la paix et la coexistence entre les races mortelles des mondes visités.
Veiller sur l'équilibre éternel entre Lumière et Vide.
Se préparer et préparer l'univers à l'avènement de "l'Alladar", figure légendaire d'une antique prédiction (généralement identifié à Illidan Hurlorage depuis sa conquête de l'Outreterre).

Territoires recensés :
Confrérie diffuse dans toutes les strates de la société draeneï, sans territoire connu ou revendiqué actuellement.


__________


Historique

Sur le monde d'Argus, le refus de certains Erédar d'accepter le don du Titan noir Sargeras conduisit à leur persécution par ceux ayant reçu la magie gangrenée : Kil'Jaeden, Archimonde et leurs partisans Man'ari. Les réfractaires en plein désarroi se mirent en quête de solutions.

Parmi eux, des sages et des érudits, qui étudièrent les innombrables probabilités et menèrent de savants calculs, alertant leurs proches. Ils formèrent bientôt un nouvel ordre : les Alladaraï. Ayant cru anticiper la venue d'un sauveur, "Alladar", dont le sacrifice réconcilierait les frères déchirés et rétablirait l'équilibre entre les arcanes et le chaos, ils créèrent une communauté prête à accorder le pardon à leurs semblables dévoyés par le feu de la Légion ardente en prêchant la Prédiction de l'Alladar.

Tahajmi, la consule et cosmologiste qui avait démontré l'existence future d'Alladar, prit leur tête. Elle serait plus tard connue sous le nom de Grande maga Tahajmul.

Les exactions et la guerre civile se faisant toujours plus brutales sur Argus, beaucoup décidèrent de suivre le sage Velen. L'ex-triumvir avait pour sa part reçu la prophétie de K'ure, apprenant à utiliser le Cristal d'Ata'mal pour sauver les siens.

Une foule de fugitifs ne furent ainsi sauvés que par l'intervention miraculeuse des Naaru, entités cosmiques bienveillantes, cristallines et lumineuses, qui les emmenèrent sur des mondes temporairement plus sûrs. Ceux-là prirent le nom d'Exilés, "Draeneï". Ainsi le Genedar, vaisseau dimensionnel naaru, permit aux draeneï de fuir de monde d'accueil en monde d’accueil, juste avant que les Man'ari et la Légion ne les retrouvent.

Les Alladaraï perpétuèrent leur confrérie, leur savoir et leurs croyances sur de nombreux mondes. Leur philosophie résolument pacifiste les amenaient à se tenir en retrait, et beaucoup appuyèrent ainsi la fuite perpétuelle voulue par Velen, dans l'attente de leur "Sauveur" Alladar.

Installés depuis quelques siècles sur le monde de Draenor, peuplé d'ogres, d'orcs, d'arakkoas, de botanis et autres sabrons, les draeneï furent presque exterminés par la première Horde des orcs, dressée contre eux par les manipulations de la Légion. Les miasmes utilisés pendant la guerre par les orcs firent dégénérer beaucoup d'entre eux, qui devinrent les Roués et les Perdus. Les Alladaraï de Draenor furent des rares draeneï intouchés à accueillir, abriter et soigner ces victimes difformes.
La Horde refoulée d'Azeroth, les troupes azérothiennes contre-attaquant, la déchirure du monde par le Néant distordu changea les restes de Draenor en ce qui deviendrait l'Outreterre.

Commençait une période de dénuement et de survie, sur des terres rendues hostiles par les orcs et les démons.

L'arrivée d'Illidan Hurlorage, ses chasseurs de démons elfes de la nuit, et ses alliés nagas et elfes de sang, divisa encore les draeneï. Les Roués le rejoignirent en masse, au premier rang desquels l'exarque déchu Akama.
Les Intouchés, en particulier l'Aldor dont les supplications avaient su attirer la faveur des naaru Sha'tar, se montrèrent réservés voire hostiles envers ces envahisseurs. Ils pointaient leurs rapports troubles avec la Légion ardente. L'hostilité entre draeneï et elfes de sang tendit encore la situation, bien que les Clairvoyants de Voren'thal le Voyant se désolidarisèrent des plans du prince Kael'thas Haut-soleil, pour prêter allégeance aux naaru.
Les quelques survivants Alladaraï s'opposèrent à la ligne de l'Aldor, d'autant qu'une hypothèse commença à se répandre dans leur rangs : cet "Illidan" était l'Alladar tant attendu. Cette rumeur fut confortée par la présence de quelques anciens frères érédar, s'étant ralliés à Illidan de leur propre côté.

Tahajmul apparut lors d'un concile de l'ordre et trancha en faveur des illidari. Les Alladaraï d'Outreterre s'engagèrent donc soit dans un soutien à Illidan, soit dans un pacifisme menant à une "non-hostilité militante" en faveur des illidari.

Pourchassés par les elfes de sang Solfurie menés par Kael'thas, de nombreux draeneï suivant Velen cherchèrent refuge dans le Donjon de la Tempête, le complexe naaru des Sha'tar. Ils utilisèrent l'Exodar pour fuir à nouveau, ce qui les conduirait sur Azeroth. La défaite d'Illidan au Temple Noir, au terme des assauts de l'Alliance, des sha'tari et d'éléments de la Horde, plongea les Alladaraï d'Outreterre dans un grand désarroi et une profonde incertitude.

Lors du Cataclysme, Tahajmul quitta finalement sa retraite autarcique d'Outreterre, et entreprit un voyage en Azeroth où les fugitifs de l'Exodar s'étaient engagés auprès de l'Alliance depuis quelques années.
Elle scella avec De Corbeaulieu le projet d'accomplir par leurs propres moyens les desseins d'Illidan-Alladar. Bénéficiant de la complaisance de Velen, qui y aurait vu un rameau supplémentaire pour la future "Armée de la Lumière", ils agglomérèrent des néo-illidari en une force de réaction à la croisade ardente : la Contre-légion.

La redécouverte d'une Draenor perdue dans le temps, préservée des affres de l'Outreterre, avec ses habitants d'alors, rendit un certain espoir à Tahajmul. Elle se mit en retrait de la Contre-légion pour réfléchir aux restes de la confrérie, et la reformer publiquement.

Contre toute attente, Tahajmul et les derniers Alladaraï parcourant Azeroth durant l'Invasion de la Légion ardente, découvrent les présages du naaru X'era, alias "le Coeur de la Lumière", qui confirme aux héros du monde son antique prédiction, et le rôle de sauveur qui incombe à Illidan Hurlorage.
Tahajmul s'en trouve confortée dans ses convictions et se donne pour mission de retrouver les Alladaraï égarés et désemparés d'Outreterre, d'Azeroth, et même de la Draenor alternative, pour leur porter la bonne nouvelle et redonner sa pleine dimension à leur confrérie.

Alors qu'Illidan utilise la Clef Sargerite pour ouvrir un passage ramenant Argus à portée d'Azeroth, Tahajmul poursuit sa quête de partisans et de loges alladaraï perdues à travers le cosmos, pour accomplir l'objectif de la Contre-légion et le destin de l'Armée de la Lumière.
__________


Partisans typiques

Le magus alladaraï
Un esprit rationnel à l'épreuve de centaines de mondes inconnus, interprétant et canalisant les vents du Néant avec une hauteur de vue rarement à la portée des races plus jeunes. Il peut être un ancien d'Argus, des témoins de la prédiction de l'Alladar comme des contradicteurs désormais ralliés par les faits, ou bien un ensorceleur formé dans les générations suivantes.

L'anachorète alladaraï
Guide spirituel pour ses semblables, prêchant l'harmonie, la voie du milieu et la connaissance des chakra. Pacifiste et prônant l'attente de la délivrance par le détachement, l'anachorète ou le lecteur de l'ordre incarnent la voie historique des alladaraï.

Le rangari alladaraï
Explorateur des mondes visités par les draeneï, le rangari pourra être un guetteur vigilant assurant la sécurité des siens, un survivaliste en biotope hostile capable de cartographier le terrain et de mener des missions ardues, ou un exobiologiste savant étudiant les éléments naturels et les formes de vies autochtones.

L'artificier alladaraï
Ingénieur combinant le savoir ancien des érédar et les matériaux modernes offerts par les naaru, l'artificier peut être un technicien en charge du matériel, un cryptographe dédié aux communications et à la transcription des données et savoirs autochtones, ou un lapidaire spécialiste des cristaux.

La rouée alladaraï
Bien que moins difforme que son congénère masculin, la rouée présente les séquelles de la guerre bio-magique menée par l'ancienne Horde des orcs. Ayant gardé un minimum leurs esprits, les roués se placèrent sous la bannière d'Illidan lors de la libération de l'Outretterre, mais beaucoup s'en éloignèrent peu à peu jusqu'à sa chute. Compatissants pour leur triste sort et également alliés à Illidan, les Alladaraï gagnèrent la confiance de nombreux roués.

Le moine auchenaï
Prêtre des morts chargé des rites funéraires, ou ascète combattant, l'Auchenaï veille sur les mausolées d'Auchindoun. Il est pleinement conscient de l'équilibre universel entre Ombre et Lumière. Sous l'influence de D'ore et face à la menace du Conseil des Ombres, l'Auchenaï d'Outreterre aura pu déchaîner ses pouvoirs de nécromancie, puis revenir à la raison à la faveur des prêches de quelque prédicateur alladaraï, qui lui aura promis une voie de salut pour le peuple et les âmes des défunts.

Le sanctifié alladaraï (Nouveau)
Membre de l'Armée de la Lumière et passager du Xenedar, ce Sancteforge aura suivi une tradition alladaraï distincte depuis des millénaires, où la "Prédicition de l'Alladar" est portée par une vraie ferveur religieuse. La perte de X'era est vue comme le sacrifice ultime du naaru, permettant à Illidan de poursuivre la Vraie Voie. Le sanctifié alladaraï garde généralement une vision cosmique globale des forces primordiales de l'univers, et ne suit pas le même fanatisme lumineux que d'autres Draeneï Sancteforge.

__________


Recrutement

Rangs : Indépendant < Sympathisant < Alladaraï < Conseil suprême

Classes possibles : toutes.

Profil :
Sont appropriés les draeneï gardant leurs distances envers l'Alliance, ne cherchant pas la vengeance contre tous les orcs (Loup-de-givre notamment) ni contre les elfes de sang.
Les backgrounds de la ligne temporelle classique (Exodar - Outreterre : Burning Crusade) sont aussi bien recevables que ceux de la ligne temporelle alternative (Draenor : Warlords of Draenor).
Toutes les composantes de la société draeneï sont susceptibles d'avoir compté des alladaraï.

Antithèse de profil :
Les redresseurs de torts trop zélés et autres puristes d'une Lumière dénuée de perspective ne sont pas très en phase avec la pensée alladaraï, pas plus que ceux pour qui un illidari est un ennemi et un danger.
Bien entendu les personnages joués comme des Man'ari (au service de la Légion ardente) sont encore moins à-propos.

Revenir en haut Aller en bas
http://ligueseparatiste.guildjdr.com
 
Alladaraï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes :: Écrits d'Azeroth et de Draenor (Rubriques roleplay) :: Registres séparatistes :: Atlas des factions liguées-
Sauter vers: