La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes

Guildes de roleplay intégral (RPvE) @ KirinTor
 
AccueilCodexS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Politique] Chroniques de la Ligue Givreciel : Le retour des frères Givresoleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajaxandriel
Haut-examinateur
Haut-examinateur
avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 29
Localisation : Ruines de Lune-d'Argent

MessageSujet: [Politique] Chroniques de la Ligue Givreciel : Le retour des frères Givresoleil   Mar 10 Juil - 15:08

Par une belle après-midi de printemps, le 27 mai de l'an 32, la prêtresse solaire intendante de la Demeure, Maiala'Bei Givresoleil, vaquait à ses occupations. Elle passait encore et encore en revue le vieux hall et son jardin d'hiver. Elle s'efforçait de maintenir le gazon sauvage doux et soigneusement entretenu, pour qu'aucun débris ou gravât des voûtes vacillantes ne vienne entacher l'esthétique du lieu avant le retour du Régisseur Dar'Salan, son frère.
Le soleil illuminait les murs enchantés de runes, et chaque brin d'herbe scintillait tour à tour.
Le soleil lui avait donné la force de soigner les blessures... Saurait-il lui donner encore la force de soigner celles d'une Maison abandonnée ?

Soudain, les runes se mirent à chanter. Un écho cristallin qui fit sursauter la frêle héliomancienne.
Quelqu'un tentait de pénétrer dans la Demeure ! Elle reprit rapidement son calme et son souffle : elle savait que les murs étaient inviolables grâce aux enchantements du seigneur patriarche Ajaxandræon. Jamais un déshérité n'avait pu commettre d'effraction, ni piller le peu de mobilier que la Régence au pouvoir avait daigné leur laisser.
Mais s'agissait-il seulement d'un gamin déshérité ? Un magistère déchu pourrait-il trouver le moyen de désactiver les runes et former magiquement un passage dans le mur ? Le traître Dar'Khan l'avait jadis fait à l'échelle de tout le royaume, après tout...!
Elle s'approcha de la grande porte, et les murs se rendirent transparents, tels des miroirs sans tain, ce pourquoi ils avaient été conçus.



Une expression d'effroi mêlé à de la joie s'imprima sur son visage angélique.
Elle bondit à travers le mur enchanté, émergeant face au visiteur qui recula agilement d'un pas sur le perron.



"Dar'Thanian !" laissa-t-elle s'échapper dans un sanglot "Tout le monde te croyait mort !"

Elle esquissa un mouvement pour faire une embrassade fraternelle, mais ne le termina pas.

"Qu... Mais qu'est-ce qu'ils t'ont fait ?!"

L'Elfe de sang ruisselait de gangremagie, le corps couvert de tatouages obscurs, et la peau assombrie bien au-delà du teint simplement hâlé des Givresoleil.

"Petite soeur... J'espérais bien que tu sois toujours de ce monde, toi aussi. Notre frère est-il là lui aussi ?
- Il va rentrer de Dalaran ...pour la première fois depuis au moins deux ans ! Pourquoi ne reviens-tu que maintenant, Dar'Thanian ? Qu'est-ce qu'ils t'ont fait ?! Est-ce vrai, ce qu'on dit sur ce qu'il s'est passé là-haut en Outreterre ? Réponds-moi !
- Hé bien, hé bien ! On m'a confirmé que le Prince Haut-soleil était revenu ici-bas et avait trouvé la vraie mort. C'est tout ce qui m'importe.
- Mais... Regarde-toi... Qu'est-ce que tu es devenu...!? répétait-elle
- C'est une longue histoire, petite sœur. Dis-moi plutôt... Le fils Givreciel a obtenu la succession du vieux, paraît-il ? Fais-moi rentrer.
- Mais, le patriarche Ajaxandræon... Il te tuerait ! Il n'est pas complètement mort ! S'il venait à apprendre que tu es ici, et dans cet état...

Dar'Thanian resta silencieux un instant, se gratta la joue où une arabesque démoniaque était tracée à même la peau. Soudain ses globes oculaires verdoyant saturés d'énergie gangrenée s'illuminèrent.

- Pas vraiment mort ?... Pourquoi Ajaxandriel aurait-il reçu l'héritage dans ce cas ? Fais-moi rentrer.

- Non, je... Je ne peux pas ! ...Il hante parfois ces ruines ! Il te tuerait !!"

Une estafette apparut à l'entrée de l'allée.
"Hem... Excusez-moi ? Je suis bien à la Dem..."

Maiala'Bei disparut précipitamment, au bord des larmes.

"Navrée de... de déranger... J'aurais... Je viens demander l'hospitalité au Seigneur Givreciel... Je suis bien à sa demeure ?
- On dirait. répondit Dar'Thanian, avec comme un soupir
- Puis-je le rencontrer ou le Seigneur Ajaxandraeon ?...
- Il est soi-disant mort, désolé.
- Je sais, mais on m'a dit que...
- Contrairement à ma sœur, je ne pense pas qu'il soit ici.
- Mais... Et son fils, donc ? Ou son neveu, ce forestier, il m'a dit que je pou...
- Ecoutez, vous voyez bien qu'il n'y a personne d'autre ici. Je crains que vous n'arriviez trop tard, ou trop tôt...
- Mais, vous... Que faites-vous là ? Vous êtes des leurs ?
- Hm... Je l'étais. Je suis apparemment un paria désormais. Hum... A peine mieux considéré que ces déshérités : condamné comme eux à errer parmi les ruines."
L'estafette baissa la tête, pensive, voire contrariée.

"Vous aussi n'est-ce pas ? enchaîna-t-il avec un rictus
- Oui... Non !! Je n'ai rien à voir avec vous, espèce de démon !
- Haha, vous mentez si mal que ça ? Soyons sérieux, pourquoi demanderiez-vous l'asile à une vieille Maison ...en ruines ? Quoi d'autre sinon la disgrâce ?
- J'ai appris des choses qu'on ne veut pas voir dévoilées.
- He bien, vous voyez ? Nous ne sommes pas différents.
- Ça n'a rien à voir ! c'est...
- C'est cette insatiable soif de savoir, étendre nos possibilités au-delà du commun des mortels, des véritables aveugles qui peuplent ce monde...[/color]

Un grand sourire carnassier fendait désormais le visage cauchemardesque du chasseur de démons. Il observait l'estafette avec grand intérêt. Celle-ci scrutait en retour son regard sans pupille et noyé dans une lumière verte surnaturelle.


"Aveugles ?
- Oui. Tous aveugles malgré leurs yeux intacts.
- Qu...quoi ? Mais aussi... Attendez... Quel est votre nom ?
- Hm... C'est un bon début. Je suis Dar'Thanian Givresoleil. Le Régisseur de cette demeure que vous voyez, n'est autre que mon frère.
- Oh... Et je suppose que je ne peux pas le rencontrer non plus...
- En effet. Hm... Je crois bien que, même si "nous n'avons rien à voir" comme vous le prétendez, nous en sommes tous deux au même point. Comment vous appelez-vous ?
- Élincia... euh... "Vent-secret". inventa-t-elle sur le moment C'est cela, Élincia Vent-secret. Attendez, redites-moi le nom de ce "Régisseur"...?
- Pourquoi chercher à se cacher ? Pourquoi fuir ce que vous êtes ? Vous y avez pensé ? Assumer, et continuer d'apprendre, voilà qui vous sauverait bien davantage. Je pourrais vous former.
- Apprendre ? ...Quoi ? Je ne suis pas sûr de vouloir. D'ailleurs, je me demande ce que je fais encore ici. Je... Bonne journée, monsieur. ... Adieu, en fait !"

Élincia s'éloigna, puis disparut au détour d'un arbre.
Dar'Thanian souriait machinalement. Le petit phénix familier de la Demeure vînt se poser sur son poignet. Il lui commenta :


"Ah te voilà toi. Héhé. La curiosité est un vilain défaut... Et c'est justement son péché. Elle reviendra, Felominar, elle reviendra."

____

Les semaines passèrent, et l'été approchait.

Le magistère Dar'Salan Givresoleil venait de rentrer d'un séjour de plusieurs années à Dalaran, auprès de l'ambassade sin'dorei de Saccage-soleil. Il venait s'assurer que le seigneur héritier Ajaxandriel Givreciel avait bien pris toutes les dispositions pour que les prérogatives dues à leur Maison noble soient effectifs. En fait, il savait pertinemment qu'elles ne le seraient pas. Après tout, malgré ses talents calligraphiques, le jeune Ajaxandriel n'avait jamais montré de bonne disposition aux tâches administratives. Il était temps de venir saupoudrer ses nobles entreprises, comme la fédération de la Maison à cette "Ligue naturaliste", d'un peu de rigueur et de saine organisation.

Après tout, il avait été celui qui avait maintenu à flot la demeure durant les années Kael'Thas, sous les affaires embarrassantes et la disparition du patriarche. Il avait été celui qui avait permis la reprise d'études d'Ajaxandriel à Lune-d'Argent, sous la houlette de Tae'thelan Guette-le-sang, malgré la Régence du Haut-royaume. Celui qui avait garanti les intérêts et la neutralité de la famille au conseil de Dalaran, face à l'amertume d'une Hélionora Givreciel rangée aux idées du Concordat argenté, et même, celui qui permit à Ajaxel'Ariel d'être accueilli en ami par la grande Horde !

En vérité, il trouva une demeure dans le même état de délabrement que lorsqu'il la quitta, peu après la réhabilitation du Puits-de-Soleil.
Ajaxandriel était devenu une personnalité importante, du moins le croyait-il. Il était temps de rendre la main, comme avait su le faire récemment le patriarche Ajaxandræon envers son fils. Mais hors de question de ne pas garder un œil sur les affaires familiales.

En revisitant le domaine, en s'entretenant avec le jeune Givreciel, il savait que sa place serait désormais celle d'un conseiller. Il se sentait épié. Sûrement l'habitude de subir l’œil du pouvoir sur chacune de ses décisions... L’œil de Rommath, l’œil de Theron, l’œil...de Hurlenfer. Qui savait ?

Une fois dans la grande salle d'entrée, Dar'Salan et Ajaxandriel furent interrompus par l'entrée importune de l'estafette Élincia.


"Quelle est cette fille ? Quel manque d'égards pour une servante... Dar'Salan la jaugea d'un air sévère, sur le ton de la réprimande à Ajaxandriel
- Ah, oui... Elle est... messagère, nous l'avons engagée, sur recommandation de votre frère, maître Dar'Salan.
- Je vous demande pardon...? s'inquiéta le magistère, en gardant un calme apparent
- Elle a mis un terme à son engagement auprès des services de messagers du royaume, oui, à notre profit...
- Ce n'est pas ma question : que vient faire mon frère dans cette histoire ?! Ne me dites pas que ce pitoyable raté a souillé de ses pieds cette résidence !?
- Heum... prenant l'air d'une réflexion désinvolte, et d'une réponse innocente ... Si je dis... Il sert nos projets ?"

Dar'Salan passa la main sur son visage, éberlué par tant d'impertinence.
"Votre courrier, sire Givreciel." s'avança Élincia avec un sourire en coin

"Ah et aussi... Où pourrais-je voir maître Dar'Thanian, j'ai un courrier important à lui remettre.
- Hmm ? Comment ...Vous l'ignorez donc ? fit Ajaxandriel
- Si je le savais, je me garderais bien de vous le dire." enchérit Dar'Salan, réprobateur
- Donc vous le savez !? Faites-le-moi savoir, je vous en prie. Je ne fais que le travail qu'on m'a confié.
- Justement, j'aimerais bien savoir quel genre de personne vous confie ce genre de travail... D'où émane ce courrier ?!
- Je ne peux pas vous répondre.
- Si vous voulez apprendre où se trouve mon frère, il va falloir apprendre le compromis et la concession.
- Je regrette. Dans ce cas, je resterai ici le temps qu'il faudra."


Alors que chacun s'entêtait à faire croire à l'autre qu'il en savait plus qu'il ne disait, une fumée âcre et noirâtre émergea du sol, dans l'enceinte des murs pourtant enchantés. Peu à peu, un étrange portail démoniaque émergea, d'où Dar'Thanian sortit devant nos trois témoins médusés.


"Maître Dar'Thanian, voici pour vous ! s'empressa Élincia en lui tendant l'envolppe simple
- Ah. C'est donc fait. ... Bien, très bien. parcourant la lettre
- Comment ...! Comment oses-tu ??! lui adressa Dar'Salan, furibond
- Oh, salut frérot. Ça faisait un bail. lisant toujours, ne lui prêtant nullement attention
- Ne te moque pas de moi. Je vois parfaitement ce que tu es."


D'un geste soudain, Dar'Salan lui arracha la lettre des mains, s'éloignant de quelques pas en la redépliant pour la lire. Élincia, après avoir sursauté, devenait blême. Dar'Thanian tendit le doigt en direction de la lettre, comme un réflexe, et une rune de feu s'activa, consumant le papier instantanément.

"Sale petit...
- C'est mal de lire le courrier des autres, frérot. Déformation professionnelle après ces dernières années ? Je veux bien croire, mais maintenant, je suis de retour, moi aussi.
- Je saurai bien assez tôt ce que tu mijotes toi et tes... d'un regard méprisant à Élincia Et tes sbires.
- Bah, laissez-les un peu s'amuser, vous êtes toujours aussi sérieux, maître Dar'Salan... tempéra Ajaxandriel en haussant les épaules
- Ah, oui, c'est vrai, excusez-moi, je viens de réaliser ce dont nous parlions tout-à-l'heure : cautionner un ancien disciple humain devenu démoniste fou furieux ... et avoir engagé ce brave demi-humain, Dælan, au service de la Maison... Et donc, désormais je peux ajouter à la liste : un Illidari et une intrigante... ma foi, nous ne sommes plus à ça près en effet !..." lui retourna-t-il avec une ironie teintée d'agacement

Dar'Salan soupira et esquissa un sourire. Ajaxandriel semblait parfaitement à l'aise avec cette idée, bien qu'il restait à bonne distance de l'aura irradiante du chasseur de démons. Le régisseur givresoleil se tourna vers son frère.


"Peu importe, voilà, tu as eu ton courrier, Dar'Thanian. Maintenant, tu sors. Et ta comparse aussi." conclut-il, sévère

Dar'Thanian, après une révérence moqueuse, disparut à travers les murs magiques, bientôt suivi par l'estafette.

Revenir en haut Aller en bas
http://ligueseparatiste.guildjdr.com
 
[Politique] Chroniques de la Ligue Givreciel : Le retour des frères Givresoleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes :: Écrits d'Azeroth et de Draenor (Rubriques roleplay) :: Mémoires et comptes-rendus-
Sauter vers: