La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes

Guildes de roleplay intégral (RPvE) @ KirinTor
 
AccueilCodexS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Géostratégie] L'Embrasement : carte des Tarides du nord durant la Révolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajaxandriel
Haut-examinateur
Haut-examinateur


Messages : 717
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 29
Localisation : Ruines de Lune-d'Argent

MessageSujet: [Géostratégie] L'Embrasement : carte des Tarides du nord durant la Révolution   Mer 3 Juil - 19:37

HRP – Avant-propos:
 

Note de son éminence Arthémidore de Corbeaulieu
Citation :
Une collecte minutieuse de renseignements de nos agents observateurs et de nos alliés nous permet de produire une carte résumant grossièrement la situation actuelle de la région des Tarides du nord. L'essentiel de cette étude géostratégique a été coordonnée et rédigée par mes soins ; la réalisation de la carte elle-même, déléguée à Ajaxandriel Givreciel.


-  Orgrimmar
La colossale cité guerrière est le bastion de Garrosh Hurlenfer, Orgrimmar sous le joug du pouvoi kor’kronn reste marquée par les contrastes. La Vallée des Esprits est verrouillée et soumise à un couvre-feu permanent, nombreuses sont les exécutions sommaires de résidents Sombrelances. Les bas-fonds des Baille-fonds sont strictement surveillés mais non inquiétés tant que les Gobelins accomplissent les tâches du Chef de guerre. La Vallée de la Sagesse aux mains des Taurens semble ne pas trop souffrir encore du joug kor’kronn, mais Baine Sabot-de-sang s’inquiète sûrement à raison d’une situation qui peut très vite dégénérer. Le reste des vallées est à la merci de Hurlenfer et ses patrouilles, même si la plupart des combattants et aventuriers de la Horde jouissent encore du privilège de pouvoir circuler librement. On dit même que certains révolutionnaires y complotent encore, pariant sur l’opacité de la foule ou d’incertaines cachettes pour leur survie, se réfugiant parfois dans les Concessions Internationales de la Coalition du commerce – laquelle continue tant bien que mal d’alimenter et traiter avec la machine de guerre à travers ses quartiers d’affaires.
Son ombre, et les immenses colonnes de guerriers dranosh’ar et kor’kronn qui stationnent à ses portes, pèse lourdement sur Durotar et les Tarides du nord.

(1) Avant-poste de Potuyère
Implantation baille-fonds. Dirigée par l’entrepreneur Potuyère, parti de Cabestan il y a quelques années, elle lorgne sur les juteuses exploitations longtemps chasse gardée de la KapitalRisk.

(2) Débarcadères de Potuyère
Quais sur le fleuve Furie-du-Sud, reliant les exploitations gobelines du nord à l’embouchure donnant sur la côte des Marchands. Souvent inoccupés, mais pourtant stratégiques…d’un point de vue gobelin.

(3) Yourte du Prophète
Manifestement trolle mais de forte influence taurène, elle est un des témoins des échanges entre ces deux peuples depuis la genèse de la Horde. Elle aurait été la résidence du prophète révolutionnaire Ouragan-bleu avant l’ascension du Chef de guerre ; ce site doit être d’une quelconque importance symbolique pour la rébellion. On raconte qu’une colonne kor’kronn l’a cherché et incendié dès le début de la révolte. On dit aussi qu’elle serait envoûtée, et apparaitrait encore intacte aux voyageurs, hantée par l’esprit du Prophète. Comment savoir si la véritable hutte est toujours debout ou s’il s’agit d’une autre, tant il est mal aisé de s’orienter dans ces montagnes ?

-  Avant-poste de Guet-lointain
Poste-frontière sur la Furie-du-sud et point stratégique sur la route de Tranchecolline à La Croisée, Guet-lointain est aux mains des loyalistes sur le papier mais inégalement surveillé par ces derniers. Les rebelles cherchent déjà à y acheminer des fournitures depuis leurs bastions en Durotar.

(4) Elevages de Doriak
Ces fermes à loups sont sous la perpétuelle menace des Hurans, et ces derniers semblent avoir profité des déchirures de la Horde pour les mettre à sac.

(5) Cavernes des Tranchecrins
Au cœur du territoire huran, ces cavernes abritent des mystiques tranchecrins et leurs chefs. Ils ne représentent une menace sérieuse que pour les fermes qui tentent de s’établir à proximité et pour les péons égarés.

(6) Embarcadère de Tabarlouche
Quai sur l’embouchure de la Furie-du-Sud, cet embarcadère fait la liaison entre la plaque tournante qu’est Cabestan et les établissements gobelins à l’intérieur des terres.

-  Désolations de Haine-acier
Autrefois paisibles savanes de l’arrière-pays de Cabestan, les légions kor’kronns en ont fait une immense mine élémentaire à ciel ouvert. Les sombres chamans des Maraudeurs viennent prêter main-forte en ouvrant des portails vers les Terres du Feu, déversant des groupes chaotiques d'élémentaires.

(7) Forges de Haine-acier
Les matières minérales extraites de la terre sont investies sur place dans ces forges gigantesques pour alimenter la machine de guerre de la Horde.

(8) Mines de Haine-acier
Non contents de déchirer le sol, les chamans loyalistes percent des tunnels dans les montagnes afin d’atteindre directement les filons convoités et libérer des élémentaires primordiaux.

-  La Croisée
Ce campement permanent au cœur des Tarides est tel un microcosme de la Horde traditionnelle. A l’instar de Tranchecolline, c’est un lieu-clef théoriquement sous contrôle kor’kronn, mais ses riverains ne demandent qu’à rallier la rébellion. Nul doute que La Croisée sera un enjeu de poids dans la conquête de la Horde par les révolutionnaires.

(9) Ferme de Blé-du-four
Cette ferme réputée pour sa gastronomie située dans la région de La Croisée semble avoir été épargnée par les légions de Garrosh, mais ses fours à pain pourraient bien susciter quelques convoitises …et pillages.

-  Cabestan
Port historiquement neutre et véritable poumon économique de la région. Cabestan est dirigé par Gazleu, le célèbre ingénieur mercenaire ayant assisté Thrall et les fondateurs de la Horde avant de reprendre son indépendance sous la bannière du Cartel Gentepression ; des rumeurs affirment qu’il aurait accepté des contrats du Chef de guerre tandis que d’autres professent qu’il aurait toutes les raisons de le voir destitué. Dans tous les cas, loyalistes et révolutionnaires vont inévitablement chercher à faire peser la balance de leur côté.

(10) Escalier des Marées
Humble village chamanique tauren enclavé sur la Côte des Marchands, à mi-chemin entre le Golfe de Cabestan et les colonies humaines affiliées à Guet-du-nord. Sa position protégée et relativement discrète en a fait un repaire sporadique des forces séparatistes de la Ligue naturaliste et d’inquisiteurs de Gentepression soucieux de garder un œil sur la situation à Cabestan.

-  Île de la Dispute
Jadis repaire de mercenaires et de gladiateurs, l’île est aujourd’hui aux mains des pirates des mers du sud, bien plus occupés à se déchirer pour leurs butins qu’à se soucier des affaires "sur le plancher des vaches".

-  Bastion Hurlerage
Les troupes du sanguinaire Karga Hurlerage ont toujours été fidèles aux idéaux du Chef de guerre, menant un assaut impitoyable contre les Alliés établis sur la côte. La passion d’Hurlerage étant d’humilier l’Alliance, un certain pragmatisme lui a peut-être permis d’éviter d’exécuter ses meilleurs éléments trolls.

(11) Dépôt du Rift
Quelque-part dans les montagnes sauvages, au-delà des steppes des Kolkars, sur les bords de la Grande Division, les révolutionnaires entreposent des fournitures militaires, des vivres et des soins. Les convoyer jusqu’à leurs bases avancées est leur objectif ; les saisir ou les détruire serait celui des loyalistes.

(12) Site rituel de Hautemontagne
Un mont sacré pour les Taurens, surplombant les oasis et la Grande Division.

-  Oasis stagnante
Chassés des savanes par les Orcs, les Centaures ont été refoulés dans ces zones marécageuses et acculés le long du rift. Mal équipés, ils ont pour eux la force du désespoir et restent un danger pour les voyageurs peu expérimentés.

(13) Avant-poste sud de la Route de l’Or
Les espions de la Main-brisée rapportent l’existence d’entrepôts rebelles entre les Tarides du Sud, Mulgore et La Croisée. Les rebelles seraient-ils assez fous pour traverser la Grande Division en acheminant leur matériel ? Mais surtout : comment ?

-  Oasis fangeuse
Les chamans noirs loyalistes ont asservi les forces élémentaires sous-jacentes de l'oasis, avant de les relâcher sur les tribus centaures afin de leur inspirer la plus grande terreur et s'assurer la suprématie des ressources. Aujourd'hui, les élémentaires fous rôdent dans le marécage putride, entrainant dans les sables mouvants les fous pensant pouvoir délivrer la région de leur mal.

(14) Huttes du Vent-de-sagesse
Hameau tauren isolé dans les montagnes au-delà de La Croisée.

(15) Cavernes des Lamentations
Connues pour avoir été le repaire des Druides du Croc : leurs expériences d’insuffler la force vitale du Rêve d’Emeraude à travers les savanes a provoqué des résultats inattendus et inquiétants.

(16) Avant-poste de Regthar
Installé au cœur de l’ancien territoire kolkar, Regthar Seuil-de-mort était le fer-de-lance de la Horde face aux Centaures. Aujourd’hui, les légions loyalistes qui écument ses arrières et en délogent les indigènes l’oblige à redoubler de vigilance.

-  Avant-garde Chanteguerre
Des légions chanteguerre ont pris position dans les plaines centrales, prenant La Croisée en otage et exploitant sans vergogne la faune sauvage dans leurs boucheries à grande échelle.

- Montagne du Crâne-sanglant
Au sud des massifs montagneux aux mains de la Lame ardente, la Montagne du Crâne-sanglant aurait été prise en main par des orcs peu recommandables qui se réclame loyaux à Garrosh tout en persévérant dans des pratiques prohibées.

(17) Avant-poste de Darsok
De son poste avancé, Darsok Vivelame tient les Ensorçailes en respect. On dit que ces féroces Harpies se sont repliées dans les forêts arides et sauvages de l’ouest.

-  Collines arides
Ces forêts sèches et montagneuses semblent paisibles mais le voyageur mal préparé pourrait vite devenir la proie des Harpies qui la peuplent. Un danger bien plus grand émerge dans un nuage de sciures et de vrombissements au nord-est… Déjà des prospecteurs payés par Hurlenfer parcourent les collines à la recherche de bois robuste et rêvent de plans d’exploitation à en faire pâlir la KapitalRisk.

(18) Tours de guet des forêts arides
Quelques tours de garde depuis longtemps abandonnées parsèment les Collines arides. Les séparatistes de la Ligue naturaliste y ont affecté une garnison.

-  Campements du Nuage-de-cendres
Parmi les villages taurens et les lacs perdus dans les montagnes escarpées du nord-ouest des Tarides, se trouve le site rituel du clan Nuage-de-Cendres, des Totems-sinistres séditieux envers la Horde mais néanmoins fidèles à Baine. Encore nomades, leur campement laissé vide sert occasionnellement de base arrière à leurs alliés séparatistes.

-  Goulets des Chanteguerre
Dans les zones montagneuses courant au nord des Tarides et au sud d’Orneval, le clan Chanteguerre affronte sans relâche la résistance aile-d’argent des Elfes de la nuit.

-  Scieries de Hurlenfer
Les scieries des Chanteguerre, ayant déjà saigné à blanc les forêts plus au nord, s’attaquent à l’exploitation des forêts sèches des zones moins accessibles, avec des moyens toujours plus colossaux, menaçant les farouches Harpies de la tribu Ensorçaile.

-  Remparts de Mor’shan
Les voltigeurs Chanteguerre maintiennent leur emprise sur le nord des Tarides derrière ces murailles et palissades, face aux assauts des Elfes de la nuit. Les kor’kronns suspectent certains gardes de permettre la contrebande de matériel pour les rebelles. Il est dit que des Taurens ayant récemment décidé de sympathiser avec l’ennemi ont été exécutés, pour l’exemple.

-  Tour d’Ortank
On raconte qu’un long-voyant obscur, un de ces Sombres chamans ayant prêté allégeance au Chef de guerre, ausculte le nord des Tarides depuis sa tour infâme, a mi-chemin de la Malechute et des monts de la Lame ardente, au milieu de Gobelins et d’aventuriers malchanceux asservis.

(19) Laboratoire de Brokarde
La pugnacité de ce brillant ingénieur de la KapitalRisk lui a permis de maintenir ses installations malgré les incursions et sabotages divers. Néanmoins, l’ouverture de ses mines semble avoir pris du retard…

- Champs d’exploitation G.C.
La "Gobelins Corp" est parvenue à s’offrir une concession dans le juteux gisement pétrolier des Tarides du nord. Connue pour son pragmatisme, elle compose avec toutes les forces en présence pour s’assurer la pérennité de son exploitation.

-  La Videfange
Bastion des entrepreneurs aventuriers de la KapitalRisk dans la région, la Videfange repose également sur des nappes de naphte exploitée avidement par de vastes plateformes, même s’ils perdent désormais du terrain face aux agents de la G.C., des Bailles-fonds de Potuyère et des mercenaires de Hurlenfer.

(20) Tour de Bisbiwix
Le Grand contremaître Puzik Bisbiwix supervise assidument son secteur pour le compte de la KapitalRisk.

(21) Mines des Pierriers
Ces mines ont connu des heures plus fastes. Les quelques recettes font encore rêver les chercheurs d’or et les marchands d’esclaves sans scrupules, mais le déclin est amorcé face à la puissance écrasante de la Horde.

(22) Ponts sur la Furie-du-sud

-  Enclave krunga’ar
Juchée sur des sommets quasi-imprenables, l’enclave krunga’ar est régie par des loyalistes endurcis. Nul doute que ce bastion terrifie par sa simple présence les imprudents dissidents qui oseraient s’aventurer sous sa juridiction.

(23) Fort Krunga
Nommé en l’honneur d’un seigneur de la guerre ayant fait honneur à Hurlenfer, malgré la disgrâce plus tardive de son clan, ce fort orc sert de relais direct à la puissance d’Orgrimmar sur les Tarides.

(24) Tour de guet de l’enclave krunga’ar
Gardée par des tireurs d’élite aguerris, ce poste de garde de l’enclave loyaliste interdit toute entrée ou sortie aux traîtres, aux lâches …et aux faibles.

(25) Mines de l’enclave krunga’ar
Des esclaves humains et gobelins sont envoyés aux mines, qui apportent des ressources appréciables à l’enclave.

-   Crête de Malechute
Ces montagnes maudites seraient encore infestées de démons de la Légion ardente. C’est au cœur de cette contrée impie que repose la sépulture de Grom Hurlenfer, père de Garrosh.
Revenir en haut Aller en bas
http://ligueseparatiste.guildjdr.com
 
[Géostratégie] L'Embrasement : carte des Tarides du nord durant la Révolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes :: Écrits d'Azeroth et de Draenor (Rubriques roleplay) :: Mémoires et comptes-rendus-
Sauter vers: