La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes

Guildes de roleplay intégral (RPvE) @ KirinTor
 
AccueilCodexS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Exploration] Lynaiah - La dernière merveille d'Eldre'Thalas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajaxandriel
Haut-examinateur
Haut-examinateur
avatar

Messages : 737
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 29
Localisation : Ruines de Lune-d'Argent

MessageSujet: [Exploration] Lynaiah - La dernière merveille d'Eldre'Thalas   Sam 7 Juil - 10:25

Fête du Feu de l'an 32, Dalaran. Enclave Saccage-soleil, au pas de la porte d'entrée de la taverne...

Ajaxandriel Givreciel, est venu sur l'invitation de l'ancien Régisseur du Domaine Givreciel, le magistère Dar'Salan Givresoleil. Il converse avec ce dernier quand l'une des nouvelles estafettes du Domaine, Élincia Ambreciel, se présente à eux.


[Élincia]: Oh ? Tiens, justement ! Vous !
[Dar’Salan]: Moi.
[Élincia]: Pourriez-vous mettre un mot quand vous sortez ! J'ai cherché partout avant de me souvenir que vous étiez aussi saccage-soleil !
[Dar’Salan]: Je n'ai pas dans l'idée de vous donner la moindre information, vile séide de mon frère.
[Ajaxandriel]: Tiens, tiens ? C'est la charmante estafette de la voie de Feth ?
[Élincia]: Alors... Voyons voir, j'ai ça ici...
Élincia tend une enveloppe cachetée à Dar’Salan, qui la prend d'un air condescendant.
[Dar’Salan]: Hum ?
Dar’Salan lit la lettre tandit qu’Élincia attend, droite. Le magistère prend un air blasé et lance une flammèche sur la lettre, avant de jeter cette dernière derrière lui.
[Dar’Salan]: Vous n'avez rien de mieux à faire que de m'importuner ainsi, estafette ?...
[Élincia]: Je fais simplement mon travail. Hmm... Et j'ai aussi... Un message de la part d'un certain Acedia pour vous.
[Dar’Salan]: Acedia ? Hm...
[Ajaxandriel]: Ah, ce garçon, comment va-t-il ?...
Élincia lui tend la lettre.
[Élincia]: Il va bien... un peu somnolent.
Ajaxandriel prend la lettre afin de la consulter, et remercie l’estafette.

Peu après, nos deux mages ayant remercié la messagère, les voilà en train de parler à une table de la taverne saccage-soleil. Dar'Salan, qui évoquait un voyage de courtoisie en pays réprouvé, demande alors à son jeune seigneur s'il compte s'y rendre.

[Ajaxandriel]: Non, pas dans l'immédiat. La lettre de tantôt a piqué ma curiosité. Mon ancien "élève", cet "Acedia", a compulsé quelques informations sur le royaume perdu d’Eldre’Thalas
[Dar’Salan]: En Eldre'Thalas ? Vous parlez de ces ruines, en Féralas ?
[Ajaxandriel]: En fait, ce sont des rui... Attendez, vous semblez connaître ce site ?
[Dar’Salan]: Pas spécialement, non. Juste, je me suis intéressé aux vestiges kaldorei qu’on voit dans la forêt du Chant de Cristal. Là, juste sous nos pieds. Cela m’a amené à entendre parler de ce site-là.
[Ajaxandriel]: C'est une antique cité de nos ancêtres, épargnée par la Grande Fracture.
[Dar’Salan]: Ah ? Très bien. Et que vouliez-vous faire là-bas ?
[Ajaxandriel]: Ceux qui y sont allés disent que leurs occupants hantent ces lieux... parfois au sens propre, mais parfois au figuré, même ! Et que si l'on parvient à éviter les hordes d'Ogres qui y ont fait leur nid, on peut visiter l'intérieur encore habité de cette antique ville de Savoir !
[Dar’Salan]: Mais donc… Que voulez-vous faire là-bas ? Récupérer des artéfacts ?
[Ajaxandriel]: Récupérer, je ne sais pas, mais les étudier, consulter leurs textes... ce serait déjà une source extraordinaire d'information sur notre passé, non ? Peut-être que ces gens ont été contemporains de nos ancêtres ! Peut-être même qu'ils les ont connus ! N'est-ce pas fascinant ?
[Dar’Salan]: C'est vrai. Mais... Si vous y allez, récupérez au moins des artéfacts pour les exposer à la Maison.
[Ajaxandriel] *soupire et acquiesce* : Je sais, je sais…
[Dar’Salan]: Bref. Je vais vous laisser, j'ai une réunion dans peu de temps. Bonne soirée, jeune seigneur.
Dar’Salan salue avec respect.
[Ajaxandriel]: Bonne soirée... Mais dites ?
[Dar’Salan]: Hm?
[Ajaxandriel]: Ça ne vous intéresserait pas de découvrir ces ruines, vous-même ?
[Dar’Salan]: Pourquoi donc en effet...?
[Ajaxandriel]: Après tout, leur magie était la source de toutes nos magies
[Dar’Salan]: C'est vrai. Mais il faudra bien quelqu'un pour gérer la Demeure si vous vous absentez, non ? Et puisque me revoilà...
[Ajaxandriel]: Bah, dites simplement à nos gens de garder les ruines sous verrouillage runique, ce n'est pas comme si nous avions encore à assurer une présence aux dîners mondains...
[Dar’Salan]: Qui restera dans la Maison ?
[Ajaxandriel]: Eh bien, votre jeune sœur Maiala'Bei, comme toujours ? Il me semble qu'elle a acheté le nécessaire en ville hier, cela devrait donc aller.
[Dar’Salan]: Très bien. Je pourrais donc rester en paix à Dalaran. Puisque vous allez prendre les artéfacts avec vous et les ramener, n’est-ce pas ?
[Ajaxandriel]: …Je ne sais pas si cela est possible. Et je parle même simplement d'un point de vue logistique...
[Dar’Salan]: Emmenez un kodo de bât avec vous.
[Ajaxandriel]: C'est une idée... Cependant... Je préfère aller sur les lieux en effectif réduit et sans chargement inutile, un repérage en somme, quitte à organiser par la suite un convoi en conséquence. Donc… Viendrez-vous ?
[Dar’Salan]: Quel intérêt ? Il y aura déjà un représentant de notre Maison : vous. Ce serait pour moi une perte de temps énooorme...
[Ajaxandriel]: ... Mais, ça ne vous tente vraiment, vraiment pas ?... Allons, ce ne sera pas long, avec nous pouvoirs combinés aucune barrière magique ne nous arrêtera dans notre prospection ! Et nous serons aussi vite rentrés !
[Dar’Salan]: Mhm... Je vais y réfléchir. Bref. Vous allez me mettre en retard !... La bonne soirée.
[Ajaxandriel] *avec un air enthousiaste* : Ne tarder pas trop, j'ai hâte de m'y rendre !

De retour à l’auberge, où Ajaxandriel patientait durant la soi-disant réunion de son Régisseur, en scrutant ses parchemins de Bien-nés collectés.
[Dar’Salan]: ... Très bien, je viens.




Une téléportation et quelques heures de vol plus tard, nos deux Sin'dorei atteignent Hache-Trippes et s'enfoncent dans un couloir abandonné, à peine éclairé par des torches murales éparses.

[Ajaxandriel]: Vous voyez ? Nous avons pu arriver jusque là sans accroc ! Ce qui manque aux Ogres pour nous entraver, à défaut de vrais pouvoirs, ce sont des montures volantes ! Ha ha.

[Lynaiah]: Qui êtes-vous, intrus ?


[Ajaxandriel] *surpris de cette nouvelle présence* : Ma parole… Elle…est… ?
[Dar’Salan]: Bonsoir, Bien-née.
[Lynaiah]: Venez-vous ici pour spolier les Shen’dralar de leurs dernières maigres richesses ?
[Ajaxandriel]: Aucunement ! Nous sommes venus nous…rallier à votre cause. Nous sommes en quelque-sorte vos descendants…
[Lynaiah]: Nous n’avons rien en commun, partez.
[Ajaxandriel]: Attendez. Pourquoi nous chasser ? Nous AVONS en commun, c’est un fait.
[Lynaiah]: Car nous n’avons nullement besoin de vous vous.
[Ajaxandriel]: Vous croyez donc cela ? Etrangement, ceux qui m’ont parlé des vôtres…m’ont affirmé le contraire. Et… Permettez-nous de nous présenter, nous sommes les descendants des partisans de Dath’Remar Haut-Soleil, pour vous servir. Nous n’avons pour but que de rencontrer nos ancêtres, nous entretenir avec eux.
[Lynaiah]: Et aussi… depuis que certaines personnes ont découvert notre existence, notre bibliothèque est incessamment pillée, par exemple.
[Ajaxandriel]: Votre héritage est le nôtre, et en tant que tel, je m’engage à le défendre à vos côtés.
[Lynaiah]: …Pour ensuite le revendiquer.
[Ajaxandriel]: Ha… ha… Voyons, il n’y a rien à revendiquer car il nous est déjà commun !
Mais si c’est la peur de le voir disparaître qui vous anime, sachez que je n’ai nulle intention de "piller" quoique ce soit !
[Dar’Salan]: Piller ? Tsss, allons allons, quelle idée.
Lynaiah est entourée d’un halo d’arcane. Ajaxandriel puis Dar’Salan génèrent le même bouclier que la Bien-née, lui montrant toute la similitude dans leurs magies.
[Lynaiah]: Soit. Mais il appartient aux Anciens d’en décider. Suivez-moi…
[Ajaxandriel]: Bien entendu.

Les deux Sin’dorei suivent la Bien-née dans les couloirs déserts, et conversent à voix basse, en dialecte thalassien.
[Ajaxandriel]: Laissez-moi traiter avec cette ancienne, s'il vous plaît. Leurs mœurs sont sûrement plus proches des Darnassiens que de vos… amis orcs.
[Dar’Salan]: Mmmmm.
[Ajaxandriel]: Déjà, elle n'a pas l'air bien accueillante. Point commun, vous dis-je.
[Dar’Salan]: Faites donc. Mais si c’est le cas… Elle est très présomptueuse, pour une Elfe sauvage.
[Ajaxandriel]: Je crois que le terme de sauvage ne s'applique pas à cette branche de la race antique. Elle n'a que peu à voir avec les Darnassiens que je connais... *la détaille de haut en bas en marchant* …Et elle est plutôt bien conservée pour son âge canonique, je dois avouer...
[Dar’Salan]: Vous ne vouliez pas simplement apprendre des sorts et partir ?
[Ajaxandriel]: Des sorts ? Voyons, nous les connaissons déjà, hahaha ! Que pourrait-elle nous apprendre de plus ? A moins que des choses aient été oubliées lors de l’Exil ? Non, je veux comprendre les racines...le fonctionnement...l'origine de tout cela, de ce que nous sommes. De ce que nous sommes devenus.

Tous trois s’arrêtent enfin dans une alcôve tout aussi déserte.


[Ajaxandriel]: Mais… Il n’y a personne … ?
[Lynaiah]: Ah… J’oubliais. Ils sont tous partis, ou presque.
[Ajaxandriel]: Oh… Oui, il me semble… que beaucoup des vôtres sont partis vivre parmi les Elfes de la nuit…
[Lynaiah]: En effet.
[Dar’Salan]: Pourquoi ne pas les avoir accompagnés, Bien-née ?
[Ajaxandriel]: C’est évident. Moi-même à sa place, je n'aurais pas abandonné un tel antre de connaissance, Dar'Salan. *d'un air entendu*
[Lynaiah]: Il faut bien que certains restent, étudient, et protègent.
Ajaxandriel acquiesce.
[Dar’Salan]: Mais… Vous auriez pu l’emporter avec vous, à Darnassus ?
[Lynaiah]: …De plus, je n’ai que faire de rejoindre ceux qui nous ont ignorés et condamnés tout ce temps ; et nous considèrent volontiers comme des parias.
[Ajaxandriel]: C’est un point que nous partageons, noble Ancienne.
[Lynaiah]: Ancienne. *rit* …Donc, en attendant, il va falloir que vous me prouviez que vous êtes dignes de confiance ou que vous partiez. Je ne vous autoriserai pas à consulter notre "puits de connaissances" d’ici là.
[Ajaxandriel]: Vous le prouver ? Je… n’espérais pas mieux.
[Lynaiah]: Je puis cependant répondre à vos questions.
[Ajaxandriel]: He bien... Que s'est-il passé dans cette cité multimillénaire ? Pourquoi les vôtres l'ont elle abandonnée ? On parle d'une rupture d'énergie...j'aimerais comprendre...
[Lynaiah]: Des gens comme vous ont tué notre source d’énergie. Cela répond-t-il à votre question ?
[Ajaxandriel] *plisse les yeux* : Oui. Par "comme nous" je suppose que vous entendez "extérieurs"...
[Lynaiah]: On va dire cela.
[Ajaxandriel]: Je... Eh bien j'en suis navré. Quelle était cette source?
[Lynaiah]: Je ne crois pas pouvoir répondre à cette question. Mais, vous, pourquoi venir ici, Sin’dorei ?
[Ajaxandriel]: Ho... Vous savez, vos arrières petits neveux – que nous sommes en quelque-sorte... Nous avons dû affronter un sort similaire. J'espère un jour pouvoir aider à y remédier, et nos deux peuples ont besoin d'apprendre des erreurs et des découvertes de l'autre pour y parvenir. En d'autres termes, vous aider, c'est aussi nous aider nous-mêmes...


[Lynaiah]: En ce cas, commencer par narrer vos découvertes et vos erreurs.
Lynaiah invoque de quoi prendre note.

[Ajaxandriel]: Eh bien... je suppose que vous avez appris d'une façon ou d'une autre les faits et gestes de ceux qui nous ont mis au monde. Je parle de vos frères et sœurs qui vivaient avec l'Ancienne Reine Azshara, mais ont préféré rester parmi le bas peuple...un temps. Car les manants les ont trahi, ils ont voulu supprimer toute magie, et c'est ainsi que nos ancêtres ont fui Kalimdor pour établir un nouveau royaume, Quel’Thalas, par delà la mer qui nous séparent de vous.
Quoi d’autre ?... Ah, Illidan Hurlorage aurait tenté de recréer le Puits d'Eternité de l'ancienne Reine, mais il a été arrêté, et ces évènements ont abouti à la création de l’Arbre-monde Nordrassil des Elfes de la nuit. Les nôtres, ont retenté l'expérience à Quel’Thalas et ainsi nous avons obtenu le ... Puits de Soleil.
[Lynaiah]: Hmm. Une intéressante idée. Avoir un Puits d’éternité permanent et personnel…

[Ajaxandriel]: Ce Puits a assuré notre prospérité pendant des millénaires, mais, alors que j'étais encore presque enfant, des humains se sont convertis au culte de la Mort et nous ont attaqué… une guerre immense et atroce. Ils ont profané le Puits et l'ont corrompu. Mon père m'a raconté...que notre Souverain est mort en essayant de le sauver, puis son fils a pris les choses en main. Il a détruit le Puits pour empêcher sa corruption nécrotique de nous atteindre.
Mais cela nous a rendus faibles, affamés et vulnérables... Et c'est alors qu'arrivant à ce moment, Illidan qui était à nouveau libre, a guidé notre prince et beaucoup des nôtres dans un autre monde du Néant, où l'énergie était...vraiment partout.
Illidan avait des sujets de l'ancienne Reine à ses côtés, ceux qui sont devenus des Nagas. Je n'étais pas parmi eux à ce moment...et, j'ignore les tenants et les aboutissants de tout ça.
Avec ce qu’enseignait ce prince, nous nous sommes servis un temps des démons pour nourrir notre pouvoir. Mais au final, notre propre souverain indigne a failli faire de nous leurs esclaves ! Le prince a donc commis les mêmes erreurs que l'ancienne Reine : il a voulu nous soumettre aux Démons, et a cherché à invoquer leur chef à travers notre Puits.
Et... Au final, l'essentiel des nôtres se sont révoltés et l'ont défait. Voilà pour les grandes lignes, cela s’est passé il y a quelques années.


Après un long échange sur l'Histoire elfe et les points de comparaison entre le destin des Bien-nés Shen'dralar et des Hauts-Elfes de Quel’Thalas, la magistrice conclut abruptement.

[Lynaiah]Cependant je vous recommande de partir. Les environs ne sont pas sûrs et encore une fois, vous n’êtes pas les bienvenus. Vous croyez pouvoir nous apporter, nous instruire, mais nous n’avons nul besoin de votre savoir.
[Ajaxandriel] Je comprends votre réticence envers des personnes qui ne partagent plus votre vie dans ce royaume depuis des millénaires… Mais croyez-moi, votre nation va connaître la même implosion que la nôtre a failli subir si vous ne réagissez pas… Si ce n’est pas déjà trop tard.
[Lynaiah] Vous n’êtes pas nos alliés, Elfes de sang. Officiellement, nous avons rejoint l’Alliance.
[Ajaxandriel] A mon grand regret ! Vous savez, notre peuple a également fait l’erreur de s’allier aux humains il y a fort longtemps. Et tout ceci a mené à notre perte, et notre décadence… Vous subirez le même sort si vous vous laissez entraîner par les perverses manœuvres politiques de l’Alliance.
[Lynaiah] Ne croyez pas que c’est parce que vous avez failli que nous tomberons. Bien que l’Alliance ne m’enchante guère, je suis soumise aux lois et aux unions.
[Ajaxandriel] Et je n’ai que faire de cette Alliance non plus, ou même de la Horde : peu importe quels peuples étrangers nous concèdent leur soutien, les Bien-nés doivent se soutenir les uns les autres – tous les Bien-nés ! Ouvrez-les yeux : quelles sont ces ruines dans lesquelles vous vivez ? Où est passée votre splendeur d’antan ? Vos murs tombent en miettes au milieu des campements d’Ogres… En cela, nous ne sommes pas si différents !
[Lynaiah] Tout n’est pas ainsi.
[Ajaxandriel] Possible, mais vous ne pouvez donc pas nier le déclin de votre civilisation : il se voit de façon aussi flagrante …que celui qui pèse sur la mienne !
[Lynaiah] Où voulez-vous en venir ?
[Ajaxandriel] Ecoutez, je conçois que vous acceptiez de vivre comme les sauvages qui peuplent le nouvel arbre-monde, parmi les antiques roturiers… Je ne m’y oppose pas, j’avoue avoir un respect certain pour eux – et même des alliés dans leurs rangs. Mais ce que je veux vous proposer malgré cela, c’est d’unir nos forces par-delà les accords de ceux qui nous dirigent ou croient nous diriger.
[Lynaiah] Les alliances sont souvent traîtresses. Je n’ai point confiance en vous.
[Dar’Salan] Mais dans ce cas pourquoi accorder cette confiance à l’Alliance ?
[Ajaxandriel] C’est le cas de se le demander, en effet…
[Lynaiah] On ne m’a pas demandé mon avis. D’ailleurs, je suis restée ici.
[Ajaxandriel] *souriant à Lynaiah* Vous avez beau vous en défendre, nous sommes semblables. J’occupe moi-même des ruines… Celles de l’ancienne demeure de ma famille…
[Lynaiah] C’est donc bien vous qui avez besoin de nous.
[Ajaxandriel] …Vous devriez les visiter, ainsi vous verriez tout ce que purent réaliser vos lointains parents.
[Dar’Salan] *bas* Pourquoi faire confiance à une illuminée qui reste cloîtrée dans ces ruines alors que Darnassus lui propose asile ?
[Ajaxandriel] *bas* Précisément parce qu’elle a refusé d’aller là-haut.
[Lynaiah] ...Et j’irai si loin ?... En territoire ennemi ??
[Ajaxandriel] Je pourrai vous y conduire, oui.
[Lynaiah] Sans façon.
[Dar’Salan] *bas* C’est bien pour cela que je dis que c’est une illuminée ! Elle pourrait améliorer ses conditions de vie, mais …non.
[Ajaxandriel] *bas* Elle s’accroche à son pays comme une moule à son rocher. Et cela…me fascine.
Ajaxandriel regarde Lynaiah en soupirant.
[Ajaxandriel] Dans ce cas, pourrais-je… faire quelque-chose pour vous être utile ? Si vous persévérez à vous terrer en ces murs…
[Lynaiah] Vous hâter dans votre départ.
[Ajaxandriel] … Soit.
[Dar’Salan] *bas* Il n’y a rien à en tirer, croyez-moi.
[Ajaxandriel] *bas* Oui, je vois bien, Dar’Salan, je vois très bien.
*à Lynaiah* Navrés de vous avoir importunée, dans ce cas.
[Lynaiah] Je vous raccompagne.


[Ajaxandriel] Comme il vous plaira, noble ancienne. Allons-y, maître Dar’Salan.


[Dar’Salan] *bas* Bien… Nous sommes venus pour rien, alors ? Et ces artéfacts tant promis ?... Qu’attendons-nous pour nous en emparer ?
[Ajaxandriel] *bas* Cette vieille fille ne semble disposée à aucune concession, tout compte fait. Faussons-lui compagnie et examinons le terrain pour un retour plus…fructueux.

[Lynaiah] Par ici.


[Dar’Salan] *bas* Exact. Je vais l’assommer.


[Lynaiah] Vous nous trahissez !!


[Ajaxandriel] Mais...! Dar’Sa…Nooon !!
[Lynaiah] J’aurais dû…me méfier…davantage… *perd connaissance, sévèrement brûlée*


[Ajaxandriel] *se mettant à genou devant Lynaiah à terre, la voix tremblante* C’est… ignoble ! Vous êtes ignoble !...elle …ne méritait pas…
[Dar’Salan] Voyons, voyons, elle est juste assommée. Vous vouliez lui fausser compagnie oui ou non ?
Ajaxandriel lui prend le pouls, qui est faible et irrégulier.
[Ajaxandriel] Elle vit… Vous avez de la chance. Je n’aurai pas toléré que vous abattiez sauvagement une dernière représentante de nos ancêtres !...


[Dar’Salan] En effet… Bien, allons chercher ces objets magiques, voulez-vous ?
[Ajaxandriel] Ça suffit ! Que pensez-vous trouver ? Regardez autour de vous : tout n’est que ruines et camps ogres. Nous pourrions chercher des mois durant, sans un vrai groupe d’excavateurs ou de mercenaires, et sans guide…Sans guide en état de nous guider !
[Dar’Salan] Je pense me souvenir d’assez de textes antiques pour atteindre une bibliothèque, celle de Tholderan.
[Ajaxandriel] Le temps presse ! On ne peut pas la laisser agoniser par votre faute et se remplir les poches tels de vulgaires pillards ! Notre Ligue n’est pas le Reliquaire, Dar’Salan !
[Dar’Salan] Mais… Et nos richesses, nos trésors enfouis ?...
[Ajaxandriel] Je crois précisément que nous avons mis la main sur la plus précieuse richesse qui soit. *Il commence à implorer la magie solaire de rétablir la Bien-née à terre.*


[Dar’Salan] Bon. Bon. Emmenons-la à la Demeure, si vous voulez.
[Ajaxandriel] Oui. Nous la soignerons. Elle est si … *observe en silence la Bien-née, comme surpris par son apparence en pleine lumière* si… Jeune ?...
[Dar’Salan] Comment s’appelle-t-elle, déjà ?
[Ajaxandriel] A vrai dire…elle ne nous a pas donné son nom… Voyez autre de nous. Rien, aucun des siens ne vient la secourir. …Elle était vraiment…seule.
[Dar’Salan] Nous en parlerons à Lune-d’Argent.


[Ajaxandriel] Oui. Canalisons ce portail. Je vais la métamorphoser en lapin comme ceux de la ville. Ainsi nous ne devrions pas attirer l’attention, et nous la transporterons sous cette forme. Nous devons être rapides.




Dans le hall de la Demeure Givreciel, Ajaxandriel pose le lapin au sol.


La phase de métamorphose a guéri la plupart des blessures de la Bien-née capturée, qui reprend soudain forme elfique.

[Lynaiah] Q…que…?!
[Ajaxandriel] Bienvenue en Quel’Thalas. *lui sourit*
[Lynaiah] Traîtres !! *se jette sur Ajaxandriel dans un sursaut*
Dar’Salan l’attaque dans le dos avec un puissant sort de flammes. S’en suit un court échange malgré les injonctions d’Ajaxandriel d’arrêter le combat, à l’issue duquel Lynaiah gît à nouveau au sol, laissée pour morte.


Ajaxandriel la regarde, muet.



[Dar’Salan] A quoi pensiez-vous, Ajaxandriel, honnêtement ? Qu’elle allait nous remercier de lui faire découvrir notre si magnifique royaume ? Que vous pourriez en faire l’égérie du pan-elfisme ? Ne soyez pas ridicule. Elle n’avait pas sa place ici. Elle n’avait sa place ni en ces lieux ni en ces temps.
[Ajaxandriel] Elle était… Elle était une fleur qui ne fane jamais… Et nous l’avons cueillie, imbéciles prétentieux que nous sommes, en croyant avoir le droit d’en faire un bouquet. Elle est fanée, maintenant…
[Dar’Salan] Jeune Givreciel… Vos élans lyriques rendent la situation ridicule…
[Ajaxandriel] Laissez-moi, Dar’Salan. Laissez-moi. Retournez donc à votre chère Dalaran. J’ai besoin d’être seul.

Dar’Salan quitte le hall à travers les runes murales de portail, alors qu’une larme tombe des yeux du jeune mage, toujours voilés d’une mèche de cheveux blonds.

Après quelques minutes, Ajaxandriel réentame un rituel d’imploration solaire, et résorbe autant que faire se peut, les brûlures infligée à la Bien-née.



Constatant que maintenir son âme dans son corps mourant est bien au-delà de ses maigres connaissances en soins, il trace un sceau de givre autour de l’Elfe inanimée.


Le bloc de glace prend forme, la congelant complètement après quelques secondes.


Puis, par des sorts télékinétiques, il retourne la prisonnière gelée dans une position debout...


...et manœuvre le bloc pour lui faire passer un portail magique secret, menant à une pièce oubliée, où le Seigneur Ajaxandréon entreposait ses recherches du temps de l’Ancien Reliquaire.


Là, sur une plateforme, il reste de longues minutes à contempler le visage juvénile et innocent de l’antique Bien-née, figé dans la glace.


Puis, grave, il active de nombreuses runes cryogènes.



Il reste quelques minutes encore, perdu dans ses pensées, la main posée sur le bloc qui lui fait face...


...avant de quitter la pièce, en effleurant du doigt la devise familiale gravée sur le flanc d’une armoire délabrée.

Citation :
Que la Maison des Givreciel soit la neige qui couve les pousses verdoyantes de Quel’Thalas…


Dernière édition par Ajaxandriel le Ven 13 Sep - 1:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ligueseparatiste.guildjdr.com
 
[Exploration] Lynaiah - La dernière merveille d'Eldre'Thalas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes :: Écrits d'Azeroth et de Draenor (Rubriques roleplay) :: Mémoires et comptes-rendus-
Sauter vers: