La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes

Guildes de roleplay intégral (RPvE) @ KirinTor
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Politique] Coup de force d'Ajaxandréon et ses cavaliers en Quel'Thalas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajaxandriel
Haut-examinateur
Haut-examinateur


Messages : 691
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 29
Localisation : Ruines de Lune-d'Argent

MessageSujet: [Politique] Coup de force d'Ajaxandréon et ses cavaliers en Quel'Thalas   Ven 25 Nov - 18:20

Le 1er septembre de l'an 31, Ajaxandraeon dit "le Surgelé", patriarche non-mort de la Maison Givreciel, se présente sans vergogne au pied de la Flèche de Solfurie, le palais gouvernemental thalassien, escorté de quatre de ses Cavaliers-sombres : Gartash Poing-de-Peste, Thadia Soleil-mourant, Cur'sinu et le gobelin Kaiser.



Il exige une audience auprès du Triumvirat. C'est ainsi qu'il est reçu par le Seigneur-régent Lor'themar Theron, le général des forestiers Halduron Luisaile -soutien traditionnel des Givreciel - ainsi que son vieil adversaire le grand magistère Rommath.

Après les mois de négociations avec le Pouvoir qui ont marqué son retour en Quel'thalas, Ajaxandræon entend faire entendre ses revendications envers les possessions qui lui ont été spoliées il y a quelques années.


Pour rappel des faits : après l'arrivée de Kael'thas sur le trône suite à la Troisième Guerre, Ajaxandræon devient un élément gênant du corps magistral, ses opinions et sa prise de position contre la Magie du Sang sont jugés contraires à l'intérêt national. Des preuves sont apportées que ses travaux sur les lignes telluriques sont prétexte à des expériences de nécromancie. Suite à sa défection, il rallie Sylvanas Coursevent à Lordæron et organise l'exil des représentants et alliés de sa Maison qui résidaient encore dans le royaume thalassien.


Or, avec le pacte - déjà vieille de quatre ans - entre Quel'Thalas et le royaume de Sylvanas, le jugement pour trahison d'Ajaxandræon apparaît désormais caduc, nul et non avenu. Compte tenu des choix politiques de ces dernières années, le triumvirat est, bon gré mal gré, forcé de reconnaître "une certaine clairvoyance du seigneur Givreciel au moment des faits".

Il exige du Conseil que lui soit rendue la demeure familiale, ainsi que sa chaire de telluriste du Sanctum oriental où il exerçait, peu avant son exil.



Les triumvirs se regardent, un conseiller murmure quelques mots qui ne suffisent pas à troubler le silence de glace.

Des ruines. La demeure des Givreciel et le Sanctum oriental sont tombés en ruine depuis des années. Ajaxandraeon l'ignore-t-il ?
Les trois dirigeants lui accordent donc, partagés entre la stupéfaction et un brin d'ironie, la restitution de la pleine propriété de sa demeure ainsi que la place de telluriste qui n'avait de toute façon pas été attribuée depuis son départ, vu la destruction du site.

Immédiatement après, les cavaliers des Ombres se retirent et marchent sur le Sanctum oriental, enclavé en bordure de la Malebrèche.



Ajaxandraeon avait pris le temps de revoir le sanctum avant d'en réclamer la direction. Il n'ignorait pas son état, et s'indignait même que la Régence dépensât tant d'énergie à faire perdurer le faste du palais et la débauche de magie dans la moitié de Lune-d'Argent tout en laissant la décrépitude gagner le reste du pays.



Le sanctum n'allait pas être remis en état du jour au lendemain. Même avec les énergies du Puits-de-soleil qui irriguait à nouveau les lignes telluriques, un flux de Lumière sacrée les avait "contaminées" ...comme les énergies sombres de Kel'Thuzad les avait contaminées de nécromancie jadis. La Lumière était pour ces revenants morts-vivants une véritable contamination en effet.

Il lui serait difficile de faire appel à ses anciens talents magiques pour rebâtir le Sanctum. Mais peu lui importait au final, les arcanes canalisées avaient cessé de le faire rêver depuis les découvertes qu'il avait faites ici-même voilà sept ou huit ans.

Les Cavaliers des Ombres avaient besoin d'une attache, d'une base arrière malgré leur goût pour l'errance. Ce sanctum désaffecté serait parfait pour ne pas attirer l'attention sur eux, tandis que dans un dernier souffle patriotique, Ajaxandraeon tenterait de poursuivre son travail par-delà la non-mort : purger la Malebrèche de la corruption.



Les chevaliers de la Mort inspectent les environs, prennent leurs marques...





Ils suivent Ajaxandraeon jusqu'à sa chaire, où il contempla l'intérieur décrépit de l'édifice, sa bibliothèque mal en point mais sauve, son mobilier délabré... et un intense flux d'air et de poussière, qui témoigne du dysfonctionnement de la canalisation tellurique depuis des années.



Plus tard, à l'arrière du bâtiment, ils rencontrent une jeune étudiante envoyée en stage pour comprendre la corruption de la terre.

Ajaxandraeon et ses cavaliers rient d'apprendre que les magistères envoient de simples apprenties traiter d'une question aussi complexe... Néanmoins, ils acceptent de l'aider, afin de lui montrer l'ampleur du problème.

"On vous ment chaque jour qui passe, à vous, les jeunes générations. Je me suis rendu compte des inepties qu'on a fait croire à mon propre fils. Il est nécessaire que vous voyez par vous-même l'étendue des pouvoirs du Fléau.
Le Fléau est la Mort-sur-Terre. Il se survit toujours à lui-même, par définiton, car il n'est pas vivant."




Les expériences naïves de la jeune sin'dorei ne manquent pas d'attirer des cohortes de morts-vivants, qui sont pulvérisés par la soif de destruction des cinq chevaliers.







Usant de leur science des runes, ils relèvent un à un les cadavres, et les font déambuler à leur guise pendant quelques minutes.



...simplement, le temps qu'Ajaxandraeon se retourne vers l'étudiante et lui déclare dans un éclat de rire mégalomane :

"Si vous aviez été mon élève à l'époque, peut-être le sauriez-vous déjà.
Mais aujourd'hui ce n'est plus une simple théorie : la seule méthode testée et vérifiée contre le Fléau est d'en prendre le contrôle et le retourner contre lui-même ! Hahaha !"




Plus tard, les cinq cavaliers chevauchent vers le nord. Ajaxandraeon souhaite se rendre sur ses terres d'antan.

En chemin, ils surprennent un dignitaire du pays en pleine baignade. Irrévérencieux et indisciplinés, les cavaliers des Ombres l'encerlent dans un anneau de banquise et ne manquent pas de le tourmenter de leurs moqueries. Ajaxandraeon profitea de la situation pour faire la démonstration du pouvoir de nuisance de ses cavaliers et du peu d'égards qu'il a pour le nouveau régime de Quel'thalas. Cependant, ils reprennent leur route avant que le sin'dorei insouciant ne puisse être blessé.



Ils atteignent la Porte nord de Lune-d'Argent, condamnée depuis la reconstruction. C'est là que la Malebrèche rejoint la mer, face à Quel'danas, l'île sacrée du Puits-de-Soleil.



C'est aussi là que commencent les terres du domaine des Givreciel, dans les montagnes du nord, d'où l'on peut contempler l'île de Haut-soleil et la mer boréale.



Mais la demeure des Givreciel est une des ruines de Lune-d'Argent. Ajaxandraeon les emmène donc sur un passage secret qui y conduit.



Foulant à nouveau fièrement le dallage, désormais décrépit, du balcon de sa résidence de jadis, Ajaxandraeon entend en reprendre la propriété pleine et entière.



Propriété dont il accordera peu après l'usufruit à son fils héritier, Ajaxandriel. Les Cavaliers des Ombres seront plus à leur place dans le Sanctum sur la Malebrèche, que dans une ancienne demeure à peine menacée par quelques voyous déshérités et une maintenance arcanique défaillante.



Cependant, il accorde à chacun de ses hommes le droit d'y trouver refuge. Un havre de paix dont l'intérieur, protégé par des enchantements, et dont l'accès n'est partagé qu'avec les proches collaborateurs de sa famille, avait déjà servi lors de la répression sous Kael'thas.



Le père et le fils, chacun à leur façon, se posent une même question : quelle place pour la Maison Givreciel dans la Quel'Thalas de demain ?



Il va sans dire qu'Ajaxandriel n'attend qu'une chose : l'éloignement de son encombrant géniteur décédé.


Dernière édition par Ajaxandriel le Ven 13 Sep - 1:15, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ligueseparatiste.guildjdr.com
 
[Politique] Coup de force d'Ajaxandréon et ses cavaliers en Quel'Thalas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes :: Écrits d'Azeroth et de Draenor (Rubriques roleplay) :: Mémoires et comptes-rendus-
Sauter vers: