La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes

Guildes de roleplay intégral (RPvE) @ KirinTor
 
AccueilCodexS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ligue Givreciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajaxandriel
Haut-examinateur
Haut-examinateur
avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 29
Localisation : Ruines de Lune-d'Argent

MessageSujet: Ligue Givreciel   Mer 31 Aoû - 21:14


Généralités


Nom officiel : La Ligue Givreciel

Autres dénominations officielles : Ligue thalassienne séparatiste ; Ligue des maisons séparatistes

Race représentée : Elfes thalassiens

Représentation au Conseil suprême : Ajaxandriel Givreciel

Territoires recensés :
La Demeure Givresoleil, la Baie de Givreflux, les Cimes de Nor'falor, l'archipel de Ban'Aranel et autres terres de seigneurs thalassiens ligués.


__________


Composante incluse :

Maison Givreciel
Nom : La maison Givreciel

Type de faction :
Maison noble haute-elfe exilée et ses dépendances.

Objectifs de la faction :
Faire survivre la culture et raviver les idéaux thalassiens originels, en toute indépendance de l'Alliance et des humains. Tenir bon face aux pressions de la Régence. Porter son influence dans le Haut-Royaume comme dans le monde entier.

Devise :
La neige qui couve les pousses verdoyantes de Quel'Thalas, et les vents qui en chassent les feuilles mortes !

Territoires recensés :
Ceux du Refuge Givreciel (voir plus loin).


Historique

Ancienne et prestigieuse lignée de la noblesse magique thalassienne, quoique d'envergure modeste, ses origines se perdent dans la nuit des temps, dans la région aujourd'hui connue comme le Berceau-de-l'Hiver. C'est dans sa Principauté de Zin-Falor que la figure ancestrale, Azjaxar Givreciel, mena sa rébellion contre le pouvoir central de Zin-Azshari et l'invasion du monde par la Légion ardente, offrant asile au clergé d'Elune et autres résistants.

Lorsque les Elfes de la nuit exilèrent les Bien-nés par-delà les mers, le "prince des glaces" Azjaxar fut lui aussi chassé de Kalimdor malgré sa contribution face à la Grande Fracture, et cela, à cause de son soutien politique à Dath'Remar Haut-soleil.

Selon la légende, il débarqua avec ses semblables dans ce qui deviendrait la région des Pins-Argentés. Les Hauts-elfes migrèrent finalement vers le nord pour des raisons encore mal comprises, et y fondèrent Quel'Thalas.
Le Givre-Ciel installa un temps son siège dans les montagnes qu'il baptisa, aujourd'hui appelé les Vestiges de Nor'falor. De là il participa à la mise en place du Ban'dinoriel, la barrière magique du Haut-royaume et ses pierres levées runiques. Cela lui valut l'honneur de bâtir une villa à proximité de Lune-d'Argent, la Demeure Givreciel, qui devînt vite la résidence principale de la famille.

Des millénaires plus tard, au cours de la Troisième Guerre, son arrière-petit fils Ajaxandraeon Givreciel fut trahi comme tous ses pairs, par son collègue Dar'Khan Drathir : ce dernier rompit le Ban'dinoriel. Il vit ainsi l'arrivée du Fléau mort-vivant, commandé par Arthas Menethil, dans le royaume thalassien.
Dans l'urgence, le seigneur Ajaxandraeon paya une forte somme pour que des marins lèvent l'ancre au plus vite des Voiles du Soleil et emmènent des membres de sa famille le plus loin possible, dans le royaume humain du sud : Hurlevent. Notamment son jeune fils unique, Ajaxandriel, et sa propre sœur Helionora.

Son épouse décida de rester dans leur demeure pour veiller sur ses gens et soutenir la défense du royaume, ce qui entraîna sa mort.
Alors qu'Ajaxandraeon parvînt à défendre héroïquement sa position à l'aide de la puissance d'une pierre frontalière, le Fléau déferla sur Lune-d'Argent et dévasta ses terres, poursuivant sa percée jusqu'à Quel'Danas, puis corrompit le Puits-de-Soleil en vue de ressusciter le nécromancien Kel'Thuzad.
Découvrant l'horreur du massacre, la ruine de ses biens et la mort de son épouse, il sombra dans une détresse infinie. C'est alors que le Prince Kael'thas rentra précipitamment de Dalaran, prit la succession du Roi Anastérian sans pour autant se revendiquer roi, et entreprit d'abattre peu à peu la culture haut-elfique. Il commença par détruire le Puits-de-Soleil désormais corrompu, ce qui révolta Ajaxandraeon qui était convaincu qu'il devait être purifié.

Cette destruction eut pour conséquence de provoquer le dysfonctionnement de toute la maintenance magique du Haut-Royaume et notamment de Lune-d'Argent. La perte de la puissance des arcanes du Puits plongea les Hauts-elfes dans le désarroi, et le Prince Kael'thas entraîna les siens dans les vaines guerres de reconquête de Lordaeron, qui de trahisons en trahisons finirent par les mener en Outreterre.

En tant que maître d'une famille de garderunes, Ajaxandraeon fut affecté aux tentatives de soin des affres qu'avait laissés le Fléau, notamment par la remise en fonction des pierres runiques. Son action était vouée à l'échec sans la source du Puits-de-Soleil, malgré des tentatives prometteuses pour la remplacer par les énergies élémentaires ancestrales et oubliées.

Ajaxandraeon n'eût alors de cesse de ruminer face à la faiblesse de la vie, en proie au manque de mana comme ses compatriotes, contemplant la dépouille de son épouse - préservée de la décomposition par moult enchantements fort coûteux en énergie.
Ses travaux lui firent réaliser les dangers que représentaient l'emploi des arcanes sur la santé des Elfes. Des nouvelles parvenaient d'Outreterre, où Kael'thas et ses troupes - dont quelques Givreciel (voir plus loin) - avaient suivi le chasseur de démons Illidan Hurlorage. Elles laissaient entrevoir des sources d'énergie considérables pouvant satisfaire le manque. Devenu suspicieux, il étudia longuement des échantillons de cristaux ardents et en perçut très vite les effets corrupteurs et addictifs. L'énergie gangrenée, ou "fel" (feu, en thalassien), allait corrompre et brûler de l'intérieur l'âme des Quel'dorei.

Il usa de toute son influence pour organiser la fuite des siens encore en vie vers le mystérieux Refuge Givreciel enchanté, épargné par la guerre, laissant par ailleurs son fils à l'écart de tout ceci en Hurlevent. Ce dernier apprit quant à lui à se rassasier de magie lunaire auprès de quelques Elfes de la nuit de bonne volonté tout juste venus vivre parmi les humains, ce qui lui inspira un grand intérêt pour les légendes sur Nordrassil.

Son incessante défiance envers le pouvoir du Régent Lor'Themar Theron et les enseignements "de Sang" du Grand magistère Rommath firent d'Ajaxandraeon une gêne pour les nouvelles aspirations des "Elfes de sang". Contredisant la propagande qui encourageait le recours à la ponction magique, il clamait que les runes ancestrales seraient une solution beaucoup plus viable et saine sur le long terme, quitte à y incorporer les sombres savoirs utilisés par le Fléau.
De plus en plus mal vu à Lune-d'Argent, inquiété par ses pairs pour "usage de magie noire" et insubordination, il choisit en désespoir de cause de s'exiler dans la nouvelle patrie de Sylvanas Coursevent : Lordaeron, future Fossoyeuse. Il eut de la peine à croire que l'ancienne générale des forestier était non seulement une morte-vivante, mais avait pu retrouver son libre-arbitre, reprendre les rênes de son destin et fonder un royaume libre dans les catacombes. Il aida comme il put ce peuple de damnés, leur cherchant des alliés et usant de ses talents de diplomate pour plaider leur cause et celle de sa famille auprès du Cercle terrestre et de la toute-jeune Horde de Thrall.
Pour le "remercier", la Reine-banshee releva son épouse, mais celle-ci avait perdu tout sentiment et devînt une ombre de plus au service de la Dame Noire.

Désemparé, de plus en plus obsédé par l'immortalité perdue des ancêtres, il poursuivit ses travaux jusqu'à se convaincre de la nécessité de découvrir les pouvoirs des runes du Fléau de l'intérieur. Il monta une expédition en Norfendre à l'aide de quelques Réprouvés impatients d'en découdre, malgré les échos de la défaite d'Illidan et Khael'thas en personne sur le continent gelé. Son assaut fut écrasé mais son sens tactique fut remarqué. Sa propre mort était en fait planifiée. Mais après avoir été relevé par le Roi-Liche, les tatouages runiques qui devaient lui permettre de résister à son emprise ne furent pas à la hauteur. Il dut en fait attendre la chute d'Arthas des années plus tard pour retrouver sa conscience, à défaut de tous ses souvenirs. Il commença à errer en Norfendre et attira à lui d'autres chevaliers de la Mort, certains hébétés, d'autres rendus fous-furieux malgré la tentative de contrôle du nouveau Roi-liche...

Pendant ce temps, Ajaxandriel dut se résoudre à retourner en Quel'Thalas pour sauver ce qu'il restait à sauver de son héritage, après le discrédit jeté par son père sur sa maison.
La demeure familiale dans le nord-ouest de Lune-d'Argent, dont la plupart des biens avaient été saisis par la Régence, tenait à peine debout grâce aux effort des servants Givresoleil, ceux qui étaient restés, et devenus des Elfes de sang. Le régisseur de la désormais nommée "Demeure Givresoleil", le magistère Dar'Salan, venait d'être appelé par Aethas Saccage-soleil en Norfendre pour prêter main-forte face à la menace du Nexus et du Vol draconique bleu. Ajaxandriel fut heureusement pris en charge par un ami de son père, Tae'thelan Guette-le-Sang, l'ambitieux chef antiquaire, qui lui permit de poursuivre ses études de magie. Lorsqu'advint le Cataclysme, alors que le professeur Guette-le-Sang s'engagea à la tête du Reliquaire, Ajaxandriel resta étudier à Lune-d'Argent, à peu près coupé du monde.

Un mystique Sombrelance ayant voyagé en Kalimdor arriva un jour pour le rencontrer alors qu'il découvrait le royaume elfique. Il se présenta sous le nom de Ouragan-bleu. Il le mit au courant des affaires du monde, et l'incita à lui-aussi partir à sa découverte, évoquant Hyjal, lui proposant de devenir le porte-parole de l'organisation qu'il venait de fonder : la Ligue naturaliste. Mis en contact avec les alliés gobelins de ce mystique, Ajaxandriel y vit une occasion de redorer le blason de sa maison - blason dont il s'inspira d'ailleurs fortement, pour dessiner celui de la Ligue.

Les Givreciel seraient désormais une force politique indépendante, forgeant ses propres alliances en Azeroth par le biais de cette ligue.
Dans l'année-même, il se rendit en Outreterre où il fut retrouva certains de ses aïeux, dont l'illustre patriarche Ajaxarelian Givresoleil. Il fut reçu par son père Ajaxandraeon, qui s'imposa avec ses Cavaliers-sombres comme alliés de la nouvelle Ligue. Ceci étant, les morts-vivants ne furent plus admis à s'ingérer dans les affaires de la Maison.

Le seigneur hériter de Givreciel peut désormais se consacrer à faire émerger un eden pour la nation quel'dorei séparatiste, le légendaire Refuge Givreciel, perdu dans les Cimes brumeuses de Nor'falor...

Les autres Givreciel notables sont Ajaxel'Ariel Givreciel, commandant des forestiers du Refuge, et Helionora Givreciel, magistrice, qui enseignait en Hurlevent jusqu'à la Purge de Dalaran (peu après l'invasion de la Pandarie).


__________


Composante incluse :

Maison Givresoleil
Nom : La maison Givresoleil

Type de faction :
Maison noble née de la renaissance sin'dorei.

Objectifs de la faction :
Être le fleuron du Domaine Givreciel et de la Ligue des séparatistes en Quel'Thalas. Gérer et faire resplendir la Demeure Givresoleil.
Découvrir et apprivoiser de nouvelles sources de magie : le soleil et la Lumière, la végétation, les artefacts exotiques (arakkoa), en plus de la poursuite des traditions du givre et du vent des Givreciel.

Territoires recensés :
La Demeure Givresoleil, ses bois et jardins, la Terrasse et le Sanctum du même nom.


Historique

Les Givreciel siégeaient jadis dans leur villa du quartier résidentiel nord-ouest de Lune-d'argent. Les elfes sous le toit de cette maison qui n'émigrèrent pas, nobles comme servants, furent poussés à adopter un nom nouveau lorsque leur peuple abandonna la tradition Quel'dorei pour se renommer Sin'dorei.

Le premier "Givresoleil" était le vénérable seigneur des bois Ajaxarelian, haut-paysagiste et garderune des terres givreciel. Il avait gagné ce surnom à une époque lointaine, car tel Dath'Remar et sa lignée des "Haut-soleil", il suivait des voies novatrices et peu orthodoxes.
Lorsque lui et quelques vassaux de Givreciel se retrouvèrent en Outreterre parmi les illidari, ils furent des premiers à être contaminés par l'énergie gangrenée. Du fait des enseignements de Rommath revenu à Lune-d'Argent, cette corruption s'étendit ensuite à ceux restés dans le Bois des Chants éternels. C'est ainsi qu'adopter le nom de Givresoleil devint synonyme d'arborer les yeux verdoyants des Elfes de sang, parmi ceux qui furent jadis les courtisans de Givreciel.

En l'absence des patriarches Ajaxandraeon (exilé) et Ajaxarelian (en Outreterre), ainsi que de l'héritier légitime Ajaxandriel (expatrié), c'est le Magistère Dar'Salan Givresoleil qui dirigea les restes de la Maison, avec l'aide de sa sœur, et devint le régisseur de la Demeure. Il empêcha ainsi la spoliation pure et simple de la part de la Régence de Lune-d'Argent et de ses zélotes Chevaliers de sang, tout en tenant à distance les pillards Déshérités.

A son retour du Norfendre, Ajaxandraeon se présenta devant le Conseil de la Régence pour se disculper et faire valoir ses droits. N'ayant pas à cœur d'accabler le vieux patriarche condamné à la non-vie, la Demeure dont le statut était resté flou fut officiellement transmise à son fils Ajaxandriel.
Cependant, les Hauts-elfes de Givreciel "intouchés" ayant plutôt réinvesti leur enclave secrète du Refuge Givreciel, la Demeure "teintée" par la corruption sin'dorei fut finalement laissée aux mains des Givresoleil.
Ajaxandriel, qui reste le seigneur en place, a d'ailleurs acté la passation des affaires de la demeure aux givresoleil pour leur témoigner sa reconnaissance d'avoir tenu en son nom toutes ces années durant.


La Demeure Givresoleil


La façade de la demeure, de jour.


La façade de la demeure, de nuit.

La villa est localisée aux abords de la Voie de Feth, et son domaine s'étend à travers les montagnes du nord de Quel'Thalas.
Suite à la reprise de Lune-d'Argent des griffes du Fléau, le régime décida de se concentrer sur le maintien de la partie Est de la ville, laissant se désagréger lentement la partie Ouest, et donc cette ancienne demeure des Givreciel. Depuis lors, la bâtisse porte le nom de Demeure Givresoleil, incluant dans la partie haute de la villa, la Terrasse Givresoleil et son Sanctum.
C'est dans la demeure et ses abords que le vénérable Ajaxarelian entretient les bosquets sacrés, que la prêtresse domestique Maiala'Bei honore le feu du foyer, et que le magistère Dar'Salan et les alliés sin'dorei de la Ligue mènent des recherches sur la magie solaire d'Azeroth et de Draenor.

La demeure est reconnaissable dans son quartier grâce à un fauteuil d'extérieur, aux couleurs bleues des Quel'dorei, brisé, sur le bord de la voie de Feth. La cour et le perron sont peu sûrs, à cause des Déshérités maraudeurs qui infestent le quartier et des gardiens arcaniques défaillants. Quelques patrouilles de cataphractes-solaires ou de forestiers viennent parfois y mettre bon ordre.

Les terrains sont enclavés depuis que la Porte nord de Lune-d'Argent fut condamnée, après avoir été souillée par la Malebrèche lorsque le Fléau forma un pont de glace jusqu'à Quel'Danas. Mais l'on peut atteindre la Terrasse Givresoleil après une bonne marche sur des pentes escarpées faisant le tour de la cité ouest.
La bâtisse quant à elle est en délabrement depuis la tragédie, mais on dit que son intérieur est enchanté. L'accès à l'intérieur de l'édifice, condamné depuis l'extérieur, est en effet jalousement gardé secret par les Thalassiens séparatistes, qui ne le partageront qu'à leurs alliés les plus fidèles.


Les bois attenants à la demeure.


__________


Composante incluse :

La Cavalerie solaire
Nom : La Cavalerie solaire

Type de faction :
Petit ordre récent de chevalerie thalassienne. Force armée des séparatistes, et garde d’honneur des seigneurs elfes du Domaine.

Objectifs de la faction :
Protection de la Demeure Givresoleil et des maisons thalassiennes séparatistes. Capacité de projection partout où le Domaine l’appelle.

Devise :
Le Soleil éternel nous guidera !

Territoires recensés :
Écuries de la Demeure Givresoleil et des autres demeures liguées.


Historique

Les seigneurs de Givreciel étaient jadis défendus par des champions et brise-sorts de la Garde de Givre, dont les rangs finirent décimés.
La Cavalerie solaire était donc, au départ, une simple unité de quelques gardes personnels maniant la magie lumineuse, conçue pour pallier à la disparition de la Garde de Givre, mais aussi pour rendre caduc le protectorat des Cavaliers des Terres de l’Ombre, imposé à Ajaxandriel par son père mort-vivant.
Désormais, elle rassemble les gardes seigneuriales et protège l’ensemble des ressortissants du Domaine, et peut intervenir comme force armée de la Ligue.

L’élément emblématique de cette unité est le Cataphracte-solaire, un cavalier lourd orné d’une armure de prestige et infusé d’énergies lumineuses, vouant une admiration voire un culte à l’astre du jour, "Belore".

Elle est réputée proche du Prophète Ouragan-bleu, et des Marches-soleil taurens rencontrés lors de voyages ou d’échanges diplomatiques au sein de la Ligue.


Des Cataphractes-solaires, du Domaine Givreciel.


__________

Composante incluse :

Le Refuge Givreciel
Nom : Le Refuge Givreciel

Type de faction :
Terre d'asile pour Hauts-elfes.

Objectifs de la faction :
Raviver une nation quel'dorei indépendante et autarcique. Accueillir tous les réfugiés hauts-elfes partageant la vision du Domaine Givreciel et de la Ligue.

Territoires recensés :
Enclaves dans la région des Cimes de Nor'falor et sa côte.

Historique

Les terres très excentrées du Refuge Givreciel étaient d'après la légende celles du prince Azjaxar, durant la colonisation par les Bien-nés.
Quand les Givreciel bâtirent leur Demeure près de Lune-d'Argent, les montagnes inhospitalières de Nor'falor furent presque abandonnées. En effet la magie climatique qui maintenait Quel'Thalas dans un printemps permanent ne couvraient pas ces confins, qui connaissaient donc le cycle des saisons, les hivers rigoureux, et les accrochages avec des trolls Amani de l'intérieur des terres. Elles furent néanmoins conservées comme lieu de pèlerinage familial et un gîte de chasse y faisait office de résidence d'été. Des relais d'énergie telluriques quasi-autonomes y furent créés pour compenser l'éloignement du Puits-de-soleil.
Un débarcadère fut développé sur la côte, dans une petite baie abritée et inhabitée. Il prit peu à peu de l'importance pour devenir le Port de Givreflux.

Enclavé dans les cimes montagneuses, éloigné des axes elfiques et sans importance stratégique, ce territoire ne sut rien des incursions de la Horde d'Orgrim, et fut même totalement préservé de l'Invasion du Fléau. Par la suite, même le pouvoir de Lune-d'Argent ignora son existence et n'y exerça nulle autorité. A l'instar de Quel'Lithien, le Refuge hébergea des fugitifs hauts-elfes (des Givreciel et leurs proches) qui y survécurent tant bien que mal dans des conditions rudes.

Lors de son retour d'Outreterre, l'ancien Ajaxarelian, qui avait vécu il y a longtemps dans la nature préservée de ces cimes, encouragea les Givreciel à tenter de restaurer ce havre de paix.

Ces dernières années, les efforts d'Ajaxandriel, son cousin forestier Ajaxel'Ariel, et Earstel Aubéclat avaient commencé à rendre au gîte un certain faste. Malheureusement, un accident magique catastrophique a réduit tout cela à néant, et le Refuge doit à nouveau être rebâti...
Les Quais de Givreflux sont en revanche intacts. Cependant, la prudence oblige les résidents de ces territoires à garder le secret sur leur emplacement. Les rares invités extérieurs au Domaine sont téléportés magiquement, sans la laisser d'indication de localisation.



Le Refuge Givreciel

Constitué d'un gîte, d'un lac de montagne, avec ses aménagements (fontaines sacrées) et sa source magique, de quelques tours, de divers camps, d'un planétarium, d'un arboretum, et d'un vaste territoire forestier défendu par des pierres frontalières, dans la région des Cimes de Nor'falor.
Revendication de ruines abandonnées, les Vestiges d'Azjaxar, dont sa grande Flèche, qu'on dit toujours connectées à l'antique Zin-Falor du Berceau-de-l'Hiver.


Les fortifications de la porte An'Ariel.


Les Quais de Givreflux

La Baie de Givreflux constitue une enclave côtière dotée de débarcadères, de quelques bateaux dont un destroyer thalassien, d'un sanctum maritime et de trois tours solaires défensives. Cette position maritime permet au Domaine de rester en contact avec l'archipel de Ban'Aranel, fief d'Aubéclat.


Le destroyer Nor'Zaram à quai.




__________


Partisans typiques

Le seigneur thalassien ligué
Les familles nobles de Quel'Thalas dans leur vaste majorité, furent réduites à quelques membres ou dispersées par diverses tragédies. Le seigneur qui rejoint les séparatistes cherche avec la Ligue les moyens de sauvegarder ce qu’il reste de son héritage, et sortir des impasses que représentent pour lui l’Alliance et la Horde.

Le domestique givresoleil
Durant la période sombre où le nom de Givreciel n’était pas bienvenu à Lune-d’Argent, les vassaux et membres restants de cette famille adoptèrent celui de Givresoleil. Ce nom fut accordé à leurs proches et servants, même roturiers. Maintenant que les Givreciel et les Givresoleil ont regagné conjointement leur prestige, le plus modeste des domestiques a son rôle à jouer dans la restauration de la vie et du rayonnement du Domaine.

Le cataphracte-solaire
Un novice ayant tout à apprendre, un preux paladin ou encore un ex-chevalier de sang cherchant la rédemption, l’elfe qui rejoint et se forme dans la Cavalerie solaire peut gagner le titre de Cataphracte-solaire et défendre, armes à la main, les valeurs du Domaine.


Le concordataire fugitif
Refusant de s'enfoncer dans la guerre fratricide où Dalaran et l’Humanité ne cessent de se montrer coupables de génocides, ce Haut-elfe ayant cru au Concordat argenté préfère acter l'apparente bonne volonté du Seigneur-régent de Lune-d’Argent que de cautionner l’extermination de son peuple. Il tourne le dos à Vereesa Coursevent et aux obsessions de l’Alliance, bien qu’il puisse rester en bons termes avec des humains et des elfes de la nuit.
Après avoir rallié le Domaine Givreciel, il trouvera certainement sa place comme forestier du Refuge, marin de Givreflux, etc.



__________


Recrutement

Rangs : Indépendant < Sympathisant < Ligue Givreciel < Conseil suprême

Classes possibles : Toutes sauf Chevalier de la mort (cf. Les Pénitents), Démoniste et Chasseur de démons (cf. La Contre-légion).

Profil :

Le Domaine Givreciel incarne la frange réactionnaire du peuple thalassien, le parti des "Forestiers" associés à la figure du général Halduron Luisaile, là où à l'inverse la Contre-légion accueille les avant-gardistes néo-illidari, tendance "Magistères" de Rommath. Être un sin'dorei du Domaine est donc généralement être "sin'dorei" malgré soi, nostalgique du règne d'Anastérian, bien que les givresoleil et elfes d'autres maisons puissent être plus progressistes. Les quel'dorei du Domaine (joués sur la race Elfe de sang, avec un équipement adapté pour la crédibilité visuelle) sont également neutres et isolationnistes.


Antithèse de  profil :

Les illidari et autres manieurs d'énergie gangrenée quant à eux seront mieux accueillis dans la Contre-légion : les Givreciel continuent de rejeter la pratique du fel. Cela vaut aussi pour les Solfuries repentis et les Chevaliers de sang de la première génération.
Les plus fervents supports du Seigneur-régent Lor'Themar Theron, de la Horde, ou de la Dame Noire Sylvanas, ne sont pas vraiment susceptibles de rejoindre la Ligue des séparatistes. Les Hauts-elfes ne désirant que la purge des sin'dorei ou défendant aveuglément leur loyauté à l'Alliance non plus. Quant aux Elfes alliés à la Légion ardente ou au Fléau, il va de soi qu'ils passeront un très mauvais quart-d'heure.


Dernière édition par Ajaxandriel le Mer 10 Aoû - 13:31, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ligueseparatiste.guildjdr.com
 
Ligue Givreciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ligue séparatiste / Ligue des séparatistes :: Écrits d'Azeroth et de Draenor (Rubriques roleplay) :: Registres séparatistes :: Atlas des factions liguées-
Sauter vers: